Jump to content
Company of Heroes France

Présentation de char n°6 : Le T-34


le_Busard
 Share

Recommended Posts

LE T-34

LA MACHINE DE GUERRE SOVIÉTIQUE

 

Je vous présentais récemment les chars moyens M4 Sherman et Panzerkampfwagen IV. Aujourd'hui, c'est au tour de leur homologue soviétique : le char moyen T-34.

Le T-34 est le descendant direct de la lignée des chars BT, traduit "char rapide". L'armée rouge cherchait de façon urgente un nouveau char à mettre en service au sein de ces divisions blindées, alliant mobilité, blindage et puissance de feu.

Entrant en service dès la fin 1940, le T-34 va faire l'objet d'une longévité exceptionnelle car en 1996, 27 pays dans le monde utilisaient encore ce blindé.

Avec 84 070 unités produites, il sera le second blindé le plus produit de tous les temps, le premier étant son successeur, le T-55 (et T-54).

charsprogression.jpgChars T-34/76 (1943) en route pour la plaine de Prokhorovka

 

GENÈSE :

En 1937, l'usine n°183 de Kharkov avait reçu l'ordre de concevoir un char successeur au BT-7. Le char moyen A-20 était né. Ce char avait la possibilité, tout comme les BT, de se déplacer sur chenilles, sur roues et aussi sur rails!

Le autorités soviétiques voulaient cependant un char ne se déplaçant qu'avec des chenilles, en résultat le A-32. Une version sur-blindée pris le nom de A-34. Et le 31 mars 1940, 150 A-34 ont été produits sous le nom de T-34.

Mikhail Kochkine est considéré comme le concepteur du T-34.

300px-T-34_prototypes.jpg
De gauche a droite: BT-7; A-20; T-34/76 (1940); T-34/76 (1941)

 

CONCEPTION :

Le T-34 fait l'objet d'un arrangement standard, avec moteur à l'arrière. Les parois de caisse sont inclinés, cette dernière étant fabriquée avec des plaques d'acier soudées. Ainsi le T-34 était solide, et bien protégé. Ce char était de fabrication tellement solide que des rapports de pilotes soviétiques affirmaient que les vitesses se changeaient au maillet !

Tout d'abord, le T-34  modèle 1940 était doté d'un canon de 76,2 mm L-11 aux capacités antichars modestes. Recherchant de meilleures performances dans ce domaine, le bureau d'étude soviétique se pencha pour de nouveaux armements.

Le T-34/57, équipé du  très bon canon ZIS-4 de 57 mm, offrait des capacités antichars bien meilleures, mais ce T-34 ne sera produit qu'à 133 exemplaires.

Viens alors le canon de 76,2 mm F-34/L42, bien meilleur que le 76,2 mm L-11, mais demeurait encore trop moyen. Ce canon restait toutefois, faute de mieux, sur les modèles 1942, 1943 et 1943/1944.

Pour faire court, les T-34/76 et T-34/57 pouvait faire face très largement à des blindés de 1941, voir 1942. Fin 1942, ces types de calibres devenaient insuffisants (avec par exemple l'apparition du Pzkpfw IV Ausf G, dont le blindage de la tourelle et du châssis atteignait 80 mm, venait aussi le fameux puissant char "Tigre").

t34-57_2.jpg
T-34/57 avec canon ZIS-4 de 57 mm

9515708020_c715fa6e18_b.jpgChar T-34/76 modèle 1941 avec canon F-34/L42

Fin de l'année 1943 apparaît le canon de 85 mm ZIS-5/85, aux performances bien meilleures que les calibres de 57 et 76,2 mm, mais restait toutefois relativement faible pour contrer les char Pzkpfw V et VI de la Panzerwaffe.

Ce ZIS-5/85 a été rapidement remplacé par le 85 mm D-5T bien plus convaincant. Enfin, les chars soviétiques allaient renverser la tendance !

Pouvant contrer le char Tigre ou Panther, le T-34/85 D-5T était un signe pour l'armée rouge. De plus, ce T-34 dépassait même la toute dernière version du Pzkpfw IV, la version H avec les fameuses "Schürzen".

Marcia_nel_fango.jpgColonne de chars T-34/85 après la troisième bataille de Kharkov en février 1943

Le plus important à retenir est ceci :

Le T-34/85 devient l'un des plus gros dangers pour les blindés allemands qui recommencent à le craindre comme en 1941 avec le T-34/76.

Version ayant existé sous forme de prototype, utilisé sur les SU-100, donnait naissance au T-34/100

t34_100_3.jpg

 

CONCLUSION:

Le char moyen T-34 est le blindé le plus connu de la Seconde Guerre mondiale, et le blindé phare de l'armée soviétique.

Révolutionnaire par son blindage incliné, génie de conception par son étroite combinaison Blindage-Mobilité-Puissance de feu, le T-34 à su montrer aux Allemands qu'ils n'étaient pas les bienvenus en Russie, et la fameuse Blitzkrieg a échoué. Cependant, la Panzerwaffe a su répondre, et les ingénieurs soviétiques ont du retravailler ce blindé mythique.

Répondant avec le T-34/85, les soviétiques ont fait craindre ce char aux allemands tout comme l'était le T-34/76 en 1941.

Possédant une fiabilité hors du commun, une solidité à toute épreuves, le T-34 a marqué les esprits et a tout de même été utilisé jusqu'en 1996.

tumblr_ngjnzaPmcd1riezf4o1_500.jpg

 

VARIANTES:

Le T-34 a donné naissance à bon nombre de canons automoteurs lors du second conflit mondial.

Tout d'abord, le bureau d’étude soviétique voulait à tous prix répondre à la menace que représentait le terrible Sturmgeschütz III (ou Stug III).

Le châssis du T-34 a été étudié, en montant une superstructure fixe et un canon-obusier de 122 mm. Ainsi naquis le SU-122, dont 3 versions ont été conçues (Su-122, Su-122M et Su-122-3).

Tout comme le 76,2 mm, l'obusier de 122 mm avait de faibles capacités antichars. Lorsque apparaissait le canon de 85 mm, les SU en ont été équipé, le SU-85 (version M, BM et D-10-85) faisait son apparition sur le champ de bataille.

Venait plus tard le SU-100, équipé de l'excellent canon S-14. Ce SU est considéré comme le premier vrai chasseur de char de l'armée soviétique. En effet, c'est la première fois qu'un canon non dérivé et non utilisé par le parc blindé de l'armée rouge est installé sur un châssis d'automoteur. Le S-14 est un canon utilisé par la Marine Soviétique.

Autre automoteur SU sur châssis de T-34, le SU-122P, utilisant un canon de 122 mm équipant à la base les derniers JS-2.

su122_11.jpg
SU-122

su-85.jpg
SU-85M

Su-100_spatg.jpg
SU-100

1302945029_su-122p.jpg
SU-122P

 

ANECDOTES:

1) Les chars de Stalingrad

Lors de la bataille de Stalingrad, les chars T-34 pouvaient venir en renfort depuis les ravitaillements en dehors de la ville. Mais sachez que la majorité de ces blindés ayant combattu à Stalingrad ont été produit au sein même de l'usine de la ville, la "Stalingrad Tactor Factory" (STZ). Autrement dit, les chars se retrouvaient sur le champ de bataille à peine sortis des chaînes de production!

2) Le SU-100 et le planter de bâtons.

Le chasseur de char SU-100 était équipé du canon de 100 mm S-14, modifié. Ce canon avait la particularité d'être très long, lourd, avec une culasse plutôt encombrante, le tout dans un superstructure sur châssis de T-34! 

Ainsi, lorsque le char tirait, le recul était tel que le char avait son centre de gravité qui se déplaçait vers l'arrière, puis revenait en avant. Parfois, cette revenue en avant était  (trop) importante, et le chasseur de char basculait, reposant sur l'extrémité du canon et l'avant de la caisse.

3) Une masse de chars sur Prokhorovka

Lors de la campagne de Koursk, le plus grand combat de chars de toute l'histoire, une bataille s'est déroulée sur la plaine de Prokhorovka, regroupant 429 chars allemands et 876 chars soviétiques.

Des rapports de tankistes allemands disent que chaque coup de canon allemand était forcément au but. Il y avait tellement de chars soviétiques que les blindés se frottaient entre eux, avançaient côte à côte, acier contre acier. Chaque obus qui frappait était au but, faisait un trou sur un blindé russe, ou une explosion projetant les morceaux de blindage transformés en grenaille. 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces dossiers. :smack:

On parle souvent de longévité de char en général mais qu'en est-il de l'équipage (en moyenne) ? ^^

Les équipages de chars russes (en 1939 à 1945) avaient, à titre de comparaison, plus de longévité que les américains. Sur le front de l'ouest, les équipages de chars américains avaient en moyenne une longévité de 3 semaines seulement.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 15 Guests (See full list)

    • There are no registered users currently online
  • Réseaux

    Discord  Facebook  Steam  Twitter  Twitch  YouTube
  • Topics

  • Messages

    • Ajout de la partie concernant Proton. Si vous jouez au jeu via Proton, n'hésitez pas à partager vos retours et tuto d'installation. ^^
    • CoH2 Game Stats Desktop App Auteurs John Wickedsick et pagep. C'est quoi ce binz ? C'est une application qui permet notamment d'afficher : Les statistiques des joueurs de la partie en cours ; Un overlay pour votre logiciel de diffusion comme OBS : Où est-ce que je la télécharge ? Vous pouvez la télécharger à ce lien : https://coh2stats.com/desktop-app Envie de contribuer ? Page Github du projet : https://github.com/petrvecera/coh2ladders Source : https://www.coh2.org/topic/110020/coh2-stats-desktop-app-new-mako-celo
    • Viktor Reznov et Ptiteuteu organisent en février un tournoi 2v2 avec un lot à la clef. Enrôlez vous camarades ! Retrouvez toutes les informations dans ce sujet :   Voir la totalité de article
    • Présentation Le tournoi, basé sur le contexte de l'opération Husky, sera au format 2v2. En vous inscrivant, vous et votre coéquipier vous engagez à participer assidûment au tournoi et respecter les règles énumérées ci-dessous, le gagnant de ce tournoi se verra offrir un lot surprise. Comportement Sur le gameplay, si le principe est la liberté de jouer selon son style (pop-cap abuse/blob et spam autorisé), il convient de rester fair-play en allant pas au-delà de ce qui est nécessaire pour gagner la partie. À titre d’exemple, il est en particulier visé les rencontres où une équipe est favorite par rapport à une autre. Ne cherchez pas à humilier, montrez à l’inverse ce qui doit être imité. Concernant le fair-play, aucune insulte n'est autorisée et aucune discussion visant à déstabiliser/humilier l'adversaire n'est acceptée, on vous demande de ne pas avoir de langage méchant. Sous réserve de la prohibition d’un comportement grossier et/ou odieux, les discussions entre les équipes sont libres. Date Le tournoi se déroulera du vendredi 18 février au dimanche 20 février, il va donc être très rapide, aucun retard ne sera accepté, assurez vous d'être présent. Inscriptions Fermeture des inscriptions le 16 février à 22h. L'inscription d'une équipe (2 joueurs) se fera par le chef d'équipe sur Challonge (nécessite de s'enregistrer, si impossibilité d'enregistrement pour un chef d'équipe, le spécifier dans le salon d'inscription #tournoi_inscription avec un ping @tournoi_orga). Lien inscription : https://challonge.com/fr/tournaments/signup/33SSoMlp7R#/signup/r9nvm6r9fch Le chef d'équipe inscrit aussi sur le Discord CoH FR (salon #tournoi_inscription) le nom de son équipe, précise le pseudo Discord (@pseudodiscord) de son coéquipier ainsi que leur Steam ID 64 (Exemple : Le mien est 76561198202755358). Ce dernier doit être présent sur le serveur. Rencontres Il est à la charge des équipes de convenir le plus rapidement possible d'une heure pour jouer les rencontres pour faciliter le déroulement du tournoi (rencontre sur 3 jours avec un nombre de parties minimum par jour établit par les organisateurs). Paramètres de partie Les équipes affronteront leurs opposants désignés dans l'arbre du tournoi avec les paramètres suivants : Position aléatoire ; Ressource normale ; 500 VP ; Axe vs. Alliés ; Délais d'observation : 0 minute ; Cartes Liste des 8 cartes du tournoi : Dreux Scout Poche de Minsk Rails et Métal Région d'Eindhoven Alliance de Défis Traversée des bois Elst Outskirt Highway to Baku La carte jouée dans une partie est tirée au sort par les organisateurs. Modalités des BO1 L'arbre du tournoi sera généré aléatoirement. Tournoi en élimination direct (pas de loser bracket) ;   Le choix de votre camp (Alliés ou Axe) devra être tiré au sort par le bot RNG sur Discord. Le chef d'équipe en haut dans l'arbre du tournoi devra envoyer la commande "!1d2S[=1]{"Alliés"}[=2]{"Axe"}" (sans les guillemets) dans le salon #tournoi_rng. Le bot répondra alors "Allié" ou "Axe" ;   Les équipes choisiront leur faction et formeront leurs decks de bulletins/commandants dans un lobby à part, AUCUNE modification ne sera autorisée (faction/bulletins/commandants) quand une équipe invitera ses adversaires dans le lobby ;   Les positions comme dit ci-dessus seront aléatoire ;   Pour faciliter et réduire le temps avant de lancer une partie, veuillez enlever à l'avance de votre deck les contenus personnalisés, c'est-à-dire vos éventuelles cadre de plaquette, frappe victorieuse, sticker et apparences non officiels ; Preuve de victoire L'intégralité des ralentis des parties seront sauvegardés par les deux équipes et seul un des ralentis sera publié dans le salon #tournoi_ralentis. Les ralentis des parties sont à enregistrer de la façon suivante : tx_NomEquipeGagnante_vs_NomEquipePerdante.rec avec x : le numéro du tour ; Divers En cas d'absence de plus de 10 minutes, le forfait est signé et l'équipe étant au complet sera gagnante sur cette rencontre, AUCUN arrangement n'est possible, le but du tournoi est que ce dernier se termine rapidement . Si aucune des équipes n'est présente au bout de 30 minutes, les deux équipes seront disqualifiées, les organisateurs et les arbitres surveilleront le bon déroulé dans le temps des parties. En cas de bug / crash : Pendant le chargement ou avant 5 minutes : la partie est de suite relancée ; Après 5 minutes : le message « bugsplat », « crash » ou de « perte de connexion au serveur » doit être capturé. Si ce n'est pas le cas l’équipe gagnante (qui est toujours dans la partie) doit sauvegarder obligatoirement le replay de la partie. L’équipe perdante (dont l'un des joueurs a quitté la partie) doit contacter les arbitres et transmettent l'impression d'écran. Après visionnement du replay, sauf si l’une des conditions suivantes est validée, le match est alors relancé : Au moment du crash, l’équipe gagnante domine l’autre équipe, que ce soit en population ou en valeur d’armée. L’équipe gagnante avait fait descendre à moins de 300 points l’équipe adverse. L’équipe gagnante avait plus de 300 points de victoire et avait un clair contrôle de la partie. Les organisateurs du tournoi tranchent l’intégralité des litiges après avoir confronté les équipes. Organisateurs Viktor avec la participation administrative et conseillative et de pro playisme de ptiteuteu.
    • Multiplayer Pre-Alpha Fermée - 2021/12/07 à 5h
×
×
  • Create New...