Jump to content
Company of Heroes France

Search the Community

Showing results for tags 'urss'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Categories

  • Company of Heroes 1
    • Events
    • Guides
    • Updates
    • Mods
    • News
  • Company of Heroes 2
    • Events
    • Guides
    • Updates
    • News
  • Blog

Forums

  • Quartier Général de Company of Heroes France
    • CoH France - Actualités, Infos utiles et Règles
    • CoH France - Présentation des membres
    • CoH France - Clans francophones
  • Company of Heroes 2, CoH 2 : The Western Front Armies, CoH 2 : Ardennes Assault et CoH 2 : The British Forces
    • CoH 2 - Guides
    • CoH 2 - Discussion Générale
    • CoH 2 - Conseils, Stratégies et Tactiques
    • CoH 2 - Assistance
    • CoH 2 - Cartes et Mods
    • CoH 2 - Replays
  • Company of Heroes, CoH : Opposing Fronts, CoH : Tales of Valor et CoH (New Steam Version)
    • CoH 1 - Guides
    • CoH 1 - Discussion Générale
    • CoH 1 - Conseils, Stratégies et Tactiques
    • CoH 1 - Assistance
    • CoH 1 - Cartes et Mods
  • Discussions générales
    • Informatique - Discussions, Support et Tutoriels
    • Forum Historique
    • Jeux vidéos - Discussions et Bons Plans
    • Le Bistro

Categories

  • Company of Heroes 2
    • 1vs1
    • 2vs2
    • 3vs3
    • 4vs4

Calendars

  • Community Calendar
  • Relic Calendar

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Facebook


Twitch


Twitter


YouTube


Website URL


Location


Interests


Steam ID


Discord ID

Found 2 results

  1. Eastern Front Mod Bonjour, Voila je met en ligne le lien pour le MOD Eastern Front. C'est un mod assez connu sur Company of heroes qui permet de jouer, en plus des autres armées des jeux originaux, l'Ostheer (nom donné à l'armée du 3ème Reich sur le front de l'Est) et l'armée rouge. De plus, c'est plutôt un avant goût des Russes en attendant CoH 2. Liens utiles : Site officiel : http://www.easternfront.org/ Page Mod DB : http://www.moddb.com/mods/coheastern-front/ Page Steam : http://store.steampowered.com/app/317600 Dernière version du jeu : 2.30 Remarques : Le jeu Company of Heroes (New Steam Version) doit être installé et être à jour pour que le mod puisse fonctionner. Vous devez installer la dernière version complète du mod (Full Version) avant de pouvoir installer un Patch ou un Hotfix.
  2. LE T-34 LA MACHINE DE GUERRE SOVIÉTIQUE Je vous présentais récemment les chars moyens M4 Sherman et Panzerkampfwagen IV. Aujourd'hui, c'est au tour de leur homologue soviétique : le char moyen T-34. Le T-34 est le descendant direct de la lignée des chars BT, traduit "char rapide". L'armée rouge cherchait de façon urgente un nouveau char à mettre en service au sein de ces divisions blindées, alliant mobilité, blindage et puissance de feu. Entrant en service dès la fin 1940, le T-34 va faire l'objet d'une longévité exceptionnelle car en 1996, 27 pays dans le monde utilisaient encore ce blindé. Avec 84 070 unités produites, il sera le second blindé le plus produit de tous les temps, le premier étant son successeur, le T-55 (et T-54). Chars T-34/76 (1943) en route pour la plaine de Prokhorovka GENÈSE : En 1937, l'usine n°183 de Kharkov avait reçu l'ordre de concevoir un char successeur au BT-7. Le char moyen A-20 était né. Ce char avait la possibilité, tout comme les BT, de se déplacer sur chenilles, sur roues et aussi sur rails! Le autorités soviétiques voulaient cependant un char ne se déplaçant qu'avec des chenilles, en résultat le A-32. Une version sur-blindée pris le nom de A-34. Et le 31 mars 1940, 150 A-34 ont été produits sous le nom de T-34. Mikhail Kochkine est considéré comme le concepteur du T-34. De gauche a droite: BT-7; A-20; T-34/76 (1940); T-34/76 (1941) CONCEPTION : Le T-34 fait l'objet d'un arrangement standard, avec moteur à l'arrière. Les parois de caisse sont inclinés, cette dernière étant fabriquée avec des plaques d'acier soudées. Ainsi le T-34 était solide, et bien protégé. Ce char était de fabrication tellement solide que des rapports de pilotes soviétiques affirmaient que les vitesses se changeaient au maillet ! Tout d'abord, le T-34 modèle 1940 était doté d'un canon de 76,2 mm L-11 aux capacités antichars modestes. Recherchant de meilleures performances dans ce domaine, le bureau d'étude soviétique se pencha pour de nouveaux armements. Le T-34/57, équipé du très bon canon ZIS-4 de 57 mm, offrait des capacités antichars bien meilleures, mais ce T-34 ne sera produit qu'à 133 exemplaires. Viens alors le canon de 76,2 mm F-34/L42, bien meilleur que le 76,2 mm L-11, mais demeurait encore trop moyen. Ce canon restait toutefois, faute de mieux, sur les modèles 1942, 1943 et 1943/1944. Pour faire court, les T-34/76 et T-34/57 pouvait faire face très largement à des blindés de 1941, voir 1942. Fin 1942, ces types de calibres devenaient insuffisants (avec par exemple l'apparition du Pzkpfw IV Ausf G, dont le blindage de la tourelle et du châssis atteignait 80 mm, venait aussi le fameux puissant char "Tigre"). T-34/57 avec canon ZIS-4 de 57 mm Char T-34/76 modèle 1941 avec canon F-34/L42 Fin de l'année 1943 apparaît le canon de 85 mm ZIS-5/85, aux performances bien meilleures que les calibres de 57 et 76,2 mm, mais restait toutefois relativement faible pour contrer les char Pzkpfw V et VI de la Panzerwaffe. Ce ZIS-5/85 a été rapidement remplacé par le 85 mm D-5T bien plus convaincant. Enfin, les chars soviétiques allaient renverser la tendance ! Pouvant contrer le char Tigre ou Panther, le T-34/85 D-5T était un signe pour l'armée rouge. De plus, ce T-34 dépassait même la toute dernière version du Pzkpfw IV, la version H avec les fameuses "Schürzen". Colonne de chars T-34/85 après la troisième bataille de Kharkov en février 1943 Le plus important à retenir est ceci : Le T-34/85 devient l'un des plus gros dangers pour les blindés allemands qui recommencent à le craindre comme en 1941 avec le T-34/76. Version ayant existé sous forme de prototype, utilisé sur les SU-100, donnait naissance au T-34/100 CONCLUSION: Le char moyen T-34 est le blindé le plus connu de la Seconde Guerre mondiale, et le blindé phare de l'armée soviétique. Révolutionnaire par son blindage incliné, génie de conception par son étroite combinaison Blindage-Mobilité-Puissance de feu, le T-34 à su montrer aux Allemands qu'ils n'étaient pas les bienvenus en Russie, et la fameuse Blitzkrieg a échoué. Cependant, la Panzerwaffe a su répondre, et les ingénieurs soviétiques ont du retravailler ce blindé mythique. Répondant avec le T-34/85, les soviétiques ont fait craindre ce char aux allemands tout comme l'était le T-34/76 en 1941. Possédant une fiabilité hors du commun, une solidité à toute épreuves, le T-34 a marqué les esprits et a tout de même été utilisé jusqu'en 1996. VARIANTES: Le T-34 a donné naissance à bon nombre de canons automoteurs lors du second conflit mondial. Tout d'abord, le bureau d’étude soviétique voulait à tous prix répondre à la menace que représentait le terrible Sturmgeschütz III (ou Stug III). Le châssis du T-34 a été étudié, en montant une superstructure fixe et un canon-obusier de 122 mm. Ainsi naquis le SU-122, dont 3 versions ont été conçues (Su-122, Su-122M et Su-122-3). Tout comme le 76,2 mm, l'obusier de 122 mm avait de faibles capacités antichars. Lorsque apparaissait le canon de 85 mm, les SU en ont été équipé, le SU-85 (version M, BM et D-10-85) faisait son apparition sur le champ de bataille. Venait plus tard le SU-100, équipé de l'excellent canon S-14. Ce SU est considéré comme le premier vrai chasseur de char de l'armée soviétique. En effet, c'est la première fois qu'un canon non dérivé et non utilisé par le parc blindé de l'armée rouge est installé sur un châssis d'automoteur. Le S-14 est un canon utilisé par la Marine Soviétique. Autre automoteur SU sur châssis de T-34, le SU-122P, utilisant un canon de 122 mm équipant à la base les derniers JS-2. SU-122 SU-85M SU-100 SU-122P ANECDOTES: 1) Les chars de Stalingrad Lors de la bataille de Stalingrad, les chars T-34 pouvaient venir en renfort depuis les ravitaillements en dehors de la ville. Mais sachez que la majorité de ces blindés ayant combattu à Stalingrad ont été produit au sein même de l'usine de la ville, la "Stalingrad Tactor Factory" (STZ). Autrement dit, les chars se retrouvaient sur le champ de bataille à peine sortis des chaînes de production! 2) Le SU-100 et le planter de bâtons. Le chasseur de char SU-100 était équipé du canon de 100 mm S-14, modifié. Ce canon avait la particularité d'être très long, lourd, avec une culasse plutôt encombrante, le tout dans un superstructure sur châssis de T-34! Ainsi, lorsque le char tirait, le recul était tel que le char avait son centre de gravité qui se déplaçait vers l'arrière, puis revenait en avant. Parfois, cette revenue en avant était (trop) importante, et le chasseur de char basculait, reposant sur l'extrémité du canon et l'avant de la caisse. 3) Une masse de chars sur Prokhorovka Lors de la campagne de Koursk, le plus grand combat de chars de toute l'histoire, une bataille s'est déroulée sur la plaine de Prokhorovka, regroupant 429 chars allemands et 876 chars soviétiques. Des rapports de tankistes allemands disent que chaque coup de canon allemand était forcément au but. Il y avait tellement de chars soviétiques que les blindés se frottaient entre eux, avançaient côte à côte, acier contre acier. Chaque obus qui frappait était au but, faisait un trou sur un blindé russe, ou une explosion projetant les morceaux de blindage transformés en grenaille.
×
×
  • Create New...