Aller au contenu
Company of Heroes France
le_Busard

Présentation de char n°16 : Les chars KV

Recommended Posts

LE CHAR LOURD KV

GOLIATH DE LA MÈRE PATRIE

Afficher l'image d'origine

 

Le char KV était un des piliers de la force de frappe soviétique de 1939 à 1943 qui avait eu l'occasion de faire ses preuves, mais aussi de se montrer très vite obsolète face à la puissance de l'armée du 3ème empire Allemand

 

 

 

 

Kliment Voroshilov.

Aux tous premiers abords, il s'agit du ministre des affaires militaires et navales et de président du Conseil militaire révolutionnaire de l'URSS de 1925 à 1941, rien que ça.

 

Mais savez vous que ce nom a été donné à une série de chars lourds soviétiques, cette dernière ayant débutée en 1939 puis terminée en 1943 suite à l'arrivée du ИС1 (devinette facile rooooooh).

Tout commence en 1937, où des ingénieurs soviétiques s'attelaient à la réalisation d'un char lourd en parallèle du T35 et du SMK (double tourelle). Ce char lourd devait être une version plus "simplifiée" des ceux chars de rupture précédents.

 

Char de rupture T35 :

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Char lourd SMK :

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Les études se déroulaient rapidement et dés le 9 avril 1939 les plans étaient terminés. Le 1er septembre 1939, le premier KV sortait d’usine et les tests commencaient aussitôt.

Le KV héritait des idées et des innovations de ses prédécesseurs, tel que la transmission, la tourelle ou le système optique. Les premiers modèles étaient équipés d’un canon de 76.2mm.

Ces premiers modèles de KV, les KV1, avaient été testé au front lors de la guerre d'hiver contre la Finlande et s'avéraient très efficaces.

 

Lors du début de la Seconde Guerre Mondiale, les KV1 étaient équipés du canon L11 ou F32 de 76.2mm, et étaient dénommés KV1 1940

Le char était propulsé par un moteur M17-L de 450 cv, pour un poids de 46 tonnes environ.

Afficher l'image d'origine

 

Les KV1 étaient quasiment invulnérables face aux canons courts de 75mm, ou de 50mm allemands, et ces derniers devaient utiliser des calibres plus gros et autres canons du type Pak 40 pour pouvoir espérer traverser le blindage des KV1.

Ce dernier se voyait évoluer avec l'ajout de blindage et d'un nouveau canon de 76,2mm plus performant, le Zis-5, au fur et à mesure que les blindés allemands évoluaient. De plus, un nouveau moteur diesel l'équipait, le V12 V-2K de 600cv. Cette nouvelle version était le KV1 1941.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Jusqu'en 1942, le KV1 1940 et 1941 avaient été produits à plus de 2500 exemplaires, ils avaient contribué à un certain de nombre de victoires contre le 3ème Reich; mais avaient aussi montré leurs limites. Ils étaient certes quasiment invulnérables en début de guerre, mais les canons allemands, toujours en évolutions finissaient par en venir à bout.

 

Certains châssis et caisses de KV1 1940 étaient réutilisés pour le KV2.

Lors de la guerre d'hiver contre la Finlande, certains KV1 étaient munis d'un 122mm court. Cependant, la réutilisation de ces chars contre l'Allemagne durant l'année 1941 ou 1942 n'était pas envisageable et étaient donc rééquipés d'une nouvelle tourelle, massive, pouvant contenir un obusier M-10 de 152mm raccourci.

Il devait être capable de détruire tout type de fortifications adverses.

Afficher l'image d'origine  

 

En 1942, la production de KV1 allaient être remplacée par le KV1-s ("skorostnoy"- rapide/mobile). Il consistait en un KV1 1941 allégé et muni d'une tourelle plus petite, en vue d'améliorer sa mobilité et surtout son ergonomie. En effet, la tourelle du KV1 offrait une très mauvaise visibilité pour le chef de char et n'était pas pratique (le chef de char devait se déplacer dans le char en même temps que la tourelle tournait et était en permanence debout.

Le KV1-s était équipé d'un canon Zis-5 de 76.2mm.

Cependant, ce char ne répondait pas aux attentes de l'armée Rouge. En effet il était non seulement plus facile à détruire, mais en plus était surpassé par les chars allemands, le canon Zis-5 n'étant plus très efficace, et sa mobilité, certes améliorée, laissait à désirer.

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Suite au "raté" du KV1-s, les ingénieurs soviétiques se penchaient sur un char qualifié de "transition" avant l'arrivée fin 1943 des premiers JS1.

Ce char conservait le même type de caisse et châssis que ces prédécesseurs, mais se voyaient coiffés d'une nouvelle tourelle, plus spacieuse, plus adaptée, et surtout capable d'accueillir le dernier canon de 85mm D5-T. Il était toujours propulsé par le moteur V2-K de 600cv.

Il faut savoir que cette nouvelle tourelle est celle qui équipera le JS1. En effet, comme je disais précédemment, ce char est qualifié de "transition". Les nouveaux châssis de JS1 n'arrivant pas à temps, il avait été décidé d'équiper des châssis de KV avec la tourelle du JS1, et le canon de 85mm. C'est pour cela que ce char n'avait été produit qu'à 130 exemplaires.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Ci dessus un KV85 de face, ci dessous, un JS1 :

Afficher l'image d'origine

 

Le KV85 apportait un plus aux armées de chocs, armées de chars de la Garde et armées de chars soviétiques. Certes le char en lui-même conservait plus ou moins la mobilité médiocre, mais le canon de 85mm était capable de rivaliser avec des chars plus lourds et mieux protégés, mais restait tout de même assez peu puissant face à des blindages comme ceux des premieres versions de Pzkpfw VI Auß. H1 "Tiger" et variantes, ainsi qu'aux chars moyens Pzkpfw V "Panthers".

Ainsi, dès la mi-1944, les premiers JS2 arrivaient au front équipés du très performant canon de 122mm D25-T.

 

Durant l'année 1942, sur la base du KV1-s, les ingénieurs soviétiques concevaient un canon automoteur, dans le même objectif que celui du KV2, celui de venir à bout des fortifications allemandes. Ainsi, dans une superstructure légèrement blindée, un canon ML20-S de 152mm était installé, avec 20 obus anti-béton. Il s'agissait du KV14 ou plus communément appelé SU152.

Il faut ne pas confondre avec le ISU152 qui lui était sur châssis de JS.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

La dernière version de char KV dont je souhaiterai vous parler est la version lance-flammes, le KV8. Il a été jugé nécessaire d'adopter un char lance-flammes dans les régiments soviétiques, pouvant contenir et débusquer l'infanterie adverse, tout en soutenant la sienne. Ainsi, sur une base de KV1, un lance-flammes ATO-41 avec un réservoir de près de 700 litres de combustible. De plus, pour garder un minimum de combativité contre des véhicules légers et autres cibles potentielles, il a été équipé d'un canon de 45mm en "coaxial" du lance-flammes. Cependant, il faut savoir que le canon et le lance-flammes ne peuvent être opérés en même temps.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Bien entendu, il existe bon nombre de prototypes (Object) en tous genres ayant combattu ou non durant la guerre, je pense notamment à la version de char de rupture de 76 tonnes, équipée d'un 107mm, l'Object 223, ou encore l'Object 220, char de 63 tonnes, armé d'un 85mm et plus connu sous le nom de T-150.

Il existe une bonne vingtaine de prototypes de chars lourds russes, plus ou moins sur base de char KV.

Afficher l'image d'origine  char T-150 ou Object 220

Afficher l'image d'origine

prototype Object 223

 

 

Le KV, quant à lui, était le fleuron de l'armée Rouge dans les débuts de la guerre et était une machine à tuer. Les forces Finlandaises et Allemandes luttant difficilement contre ce char d'un nouveau genre. Cependant, l'industrie allemande étant au plus fort ces années là, faisaient tout pour pouvoir contrer ces chars soviétiques, KV comme T34, et finissaient par y arriver. Ainsi les forces soviétiques possédaient des chars de plus en plus obsolètes, ou du moins inefficaces. 

Même en donnant tout ce qui était possible pour redresser la situation, les chars KV n'avaient finalement pas su faire parler d'eux en fin de guerre, ce que les chars JS avaient repris. Par ailleurs, sans l'évolution des chars T34-76 en T34-85 et l'arrivée des JS, l'Union Soviétique aurait pu y laisser beaucoup de "plumes".

 

 

 

 

J’espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas à me faire part de vos impressions.

J'essaie de rester le plus simple possible dans la rédaction de ces articles, pour offrir des connaissances aux lecteurs mais ne pas trop embrouiller et perdre les lecteurs ne connaissant pas ce qui a fait l'histoire du char lors de la Seconde Guerre mondiale.

Concis au maximum, avec un maximum de contenu. C'est mon objectif.

 

Partagez, faîtes parler de ces articles autour de vous, aimez, appréciez, cela me fera le plus grand plaisir!

 

Je vous dis à très bientôt, et vous souhaite une excellente soirée!

 

Le_Busard_Borgne

 

 

 

 

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci (comme d'hab.   ;) ) pour ce sujet toujours bien intéressant... ( re comme d'hab. )

Juste un truc qui m'a tué les yeux..." La dernière version de char KV que je souhaiterai vous parler est la version lance-flammes, le KV8 " Rhoooooooooooooooooooooo  !!!

Dis donc dis " dont " ! xD

( je sais moi aussi je fais des fautes dans mes posts mais c'est toujours plus facile de voir celles des autres... LoL ! )

( Et contrairement à Aurélien de la EZGK moi je ne suis pas professeur des écoles donc je n'ai pas le droit de t'em...bêter avec ça... OK je cours me cacher dans un trou d'obus... ^^ )

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, ★ Silvercat 18 ★ a dit :

Merci (comme d'hab.   ;) ) pour ce sujet toujours bien intéressant... ( re comme d'hab. )

Juste un truc qui m'a tué les yeux..." La dernière version de char KV que je souhaiterai vous parler est la version lance-flammes, le KV8 " Rhoooooooooooooooooooooo  !!!

Dis donc dis " dont " ! xD

( je sais moi aussi je fais des fautes dans mes posts mais c'est toujours plus facile de voir celles des autres... LoL ! )

( Et contrairement à Aurélien de la EZGK moi je ne suis pas professeur des écoles donc je n'ai pas le droit de t'em...bêter avec ça... OK je cours me cacher dans un trou d'obus... ^^ )

 

De rien, ravi que ces articles plaisent ! :)

 

Oui, c'est vrai qu'il faut un "dont" ^^ Mais bon, j'ai pas fait attention, surtout après avoir rédigé tout ça ^^ C'est corrigé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle présentation!  

Bien complète et bien rédigée!  

Très agréable à lire! :)

Une petite question: l'objectif 223 c'est bien le kv3 (Dans WOT)?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, ARROWFAN a dit :

Une petite question: l'objectif 223 c'est bien le kv3 (Dans WOT)?

Je ne suis pas un fervent défenseur du jeu Pay To win World of Tanks, du fait de leur imagination débordante, mais je confirme, il s'agit bien du KV-3 de WOT, bien entendu sans toutes les modifications applicables possibles ! :P

 

Merci beaucoup pour tes compliments !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, le_Busard a dit :

Je ne suis pas un fervent défenseur du jeu Pay To win World of Tanks, du fait de leur imagination débordante, mais je confirme, il s'agit bien du KV-3 de WOT, bien entendu sans toutes les modifications applicables possibles ! :P

 

Merci beaucoup pour tes compliments !

La silouette me rappelais quelque chose :)

De rien pour les compliments, tu les mérites ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×