Jump to content
Company of Heroes France

Jack Churchill , le soldat britannique atypique !


Recommended Posts

J'ai trouvé ce matin, un article sur Wikipédia racontant l'histoire de cet homme, tuant des nazis avec un sabre, un arc et des flèches ! Alors voici l'article Wikipédia ^^ ( désolé j'ai laissé les liens, certains étant intéressants)

Introduction :

Le lieutenant-colonel John Malcolm Thorpe Fleming Churchill dit Jack Churchill, DSO avec barrette, MC avec barrette (16 septembre 1906 – 8 mars 1996), surnommé Fighting Jack Churchill et Mad Jack, est un soldat britannique qui combattit pendant la Seconde Guerre mondiale armé d'un arc, de flèches et d'une épée écossaise ancienne, une broadsword. Il est connu pour sa devise « any officer who goes into action without his sword is improperly dressed. » (« un officier qui part au combat sans son épée n'est pas dans une tenue correcte. »)

Ses débuts :

Né dans le Surrey et formé dans le King William's College sur l'Île de Man, Jack Churchill obtint son diplôme de Sandhurst en 1926 et servit en Birmanie avec le régiment Manchester, une des formations de l'infanterie de la British Army. Il quitta l'armée en 1936 et travailla comme éditeur de journal. Il utilisa ses talents d'archer et de joueur de cornemuse pour trouver un petit rôle dans le film Le Voleur de Bagdad.

2ème Guerre mondiale :

Jack Churchill reprit son commandement après que la Pologne fut envahie. En mai 1940, Jack Churchill et son unité, le régiment Manchester, prirent une patrouille allemande en embuscade près de L'Épinette (un hameau rattaché à Richebourg-l'Avoué). Jack Churchill donna le signal de l'attaque en tuant le Feldwebel ennemi d'une flèche, devenant ainsi le seul cas connu de soldat britannique ayant abattu un ennemi avec un arc pendant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir combattu à la bataille de Dunkerque, il se porta volontaire pour les Commandos. Jack Churchill était le second en commandement du Commando no  3 dans l'Opération Archery, un raid contre la garnison allemande à Vågsøy, en Norvège, le 27 décembre 1941. Pendant que la rampe se posait sur le premier bateau, Jack Churchill s'avança et se mit à jouer un air de cornemuse, avant de jeter une grenade et de courir au combat sur la baie. Pour ses actions à Dunkerque et Vågsøy, Jack Churchill reçut la Military Cross avec barrette.

En juillet 1943, en tant qu'officier commandant, il mena deux commandos depuis leur site d'origine à Catane en Sicile avec sa « marque de fabrique » : son épée accrochée à sa ceinture, un arc et des flèches autour du cou et sa cornemuse sous le bras, ce qu'il fit aussi aux débarquements à Salerne. Menant le Commando no  2, Jack Churchill avait pour ordre de prendre un poste d'observation allemand à côté de la ville de La Molina, en contrôlant un passage jusqu'à la plage de Salerne. Il mena l'attaque des commandos no  2 et 41, infiltra la ville et prit le poste. Il fit 42 prisonniers. Jack Churchill ramena ses hommes et leurs prisonniers, avec les blessés portés sur des charrettes poussées par les prisonniers allemands. Il en dit que c'était une « image des guerres napoléoniennes. » Il reçut la Distinguished Service Order pour avoir mené cette action à Salerne. En 1944, il mena les commandos en Yougoslavie, où ils apportèrent leur soutien aux partisans de Josip Broz Tito de l'île adriatique de Vis. En mai, il ordonna un raid sur les Allemands à l'île de Brač. Il organisa une « armée hétéroclite » de 1 500 partisans, 43 commandos et une troupe de 40 commandos pour le raid. L'atterrissage ne posait pas de problème, mais à la vue des nids d'aigle d'où ils avaient combattu les Allemands, les Partisans décidèrent de reporter l'attaque au lendemain. Les cornemuses de Jack Churchill signalèrent aux commandos restants d'attaquer. Après avoir été mitraillé par un Supermarine Spitfire de la RAF, Jack Churchill décida de se retirer pour la nuit et de relancer l'attaque le lendemain matin. Le matin suivant, 43 commandos attaquèrent par le flanc, 40 d'entre eux menés par Jack Churchill. Les Partisans restèrent sur l'aire d'atterrissage, seuls Jack Churchill et six autres réussirent à atteindre l'objectif. Un obus de mortier tua ou blessa tout le monde, à part Jack Churchill, qui jouait Will Ye No Come Back Again? à la cornemuse alors que les Allemands avançaient. Il fut assommé par une grenade et capturé.


Plus tard, il fut emmené par avion à Berlin pour être interrogé et transféré au camp de concentration d'Oranienburg-Sachsenhausen.

220px-Jack_Churchill_leading_training_ch

Jack Churchill (sur la droite) menant un exercice, l'épée à la main, depuis un Eureka boat, à Inveraray.

En septembre 1944, Jack Churchill et un officier de la Royal Air Force rampèrent sous les fils, à travers les égouts et tentèrent d'atteindre la côte baltique. Ils furent capturés près de la ville côtière de Rostock, à quelques kilomètres de la mer. Fin avril 1945, Jack Churchill et environ 140 compagnons de camp de concentration éminents furent transférés au Tyrol à Villabassa, gardés par la Waffen-SS. Une délégation de prisonniers confia aux officiers supérieurs allemands qu'ils avaient peur d'être exécutés. Une unité militaire commandée par le capitaine Wichard von Alvensleben (en) fut chargée de protéger les prisonniers. En infériorité numérique, les gardes SS. Les prisonniers purent s'enfuir après le départ des Allemands, Jack Churchill marcha 150 kilomètres (93 miles) jusqu'à Vérone en Italie où il rencontra l'armée américaine.

En pleine Guerre du Pacifique, Jack Churchill fut envoyé en Birmanie, là où les plus importantes batailles contre le Japon se déroulaient. Le temps que Jack Churchill atteigne l'Inde, Hiroshima et Nagasaki avaient été bombardées et la guerre était terminée. On dit que Jack Churchill ne fut pas satisfait de la fin soudaine de la guerre : « Sans ces maudits Yankees, nous aurions pu continuer la guerre encore 10 ans. »

 

Dernières années :

En 1946, la Twentieth Century Fox produisit Ivanhoé avec l'ancien compagnon d'aviron de Jack Churchill Robert Taylor. Le studio engagea Jack Churchill pour apparaître en archer, tirant depuis les murs du Château de Warwick. Après la Seconde Guerre mondiale, Jack Churchill, parachutiste qualifié, fut transféré aux Seaforth Highlanders, et plus tard, en Palestine comme commandant en second du 1er Bataillon, la Highland Light Infantry (en). Au printemps 1948, juste avant la fin du mandat britannique dans la région, Jack Churchill s'engagea dans un autre conflit. Avec douze de ses soldats, il tenta d'apporter son aide lors du massacre du Convoi médical de l'hôpital Hadassah attaqués par des centaines d'Arabes. Il coordonna l'évacuation de 700 médecins, étudiants et patients juifs de l'hôpital Hadassah sur le campus de l'Université hébraïque de Jérusalem, sur le mont Scopus à Jérusalem.

Des années plus tard, Jack Churchill occupa le poste d'instructeur à l'école militaire aéroterrestre en Australie, où il devint un passionné de surf. De retour en Angleterre, il fut le premier homme à surfer sur la vague de 1,5 mètre du mascaret de la rivière Severn, et il conçut sa propre planche. À la retraite, il n'arrêta pas ses excentricités. Il fit sursauter les contrôleurs et passagers d'un train en lançant son attaché-case par la fenêtre du train lors d'un voyage. Il expliqua plus tard qu'il l'avait lancé dans son propre jardin afin de ne pas avoir à le porter de la gare à chez lui. Il se retira de l'armée en 1959, avec deux récompenses du Distinguished Service Order, et mourut dans le Surrey en 1996.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Réseaux

    Discord  Facebook  Steam  Twitter  Twitch  YouTube
  • Topics

  • Messages

    • USF - Fusilier - Compétence "Allez, les gars !" - La compétence ne donne plus de malus a la fin du sprint
    • Un projet de correction de la traduction française du jeu (COH2) vient d'être initié sur le forum et le serveur discord avec notamment la création d'un salon textuel qui est mis à disposition pour remonter les erreurs ou coquilles que vous trouverez dans la traduction textuelle ! On compte sur vous pour nous aider à améliorer le jeu ! Toute les informations sont renseignées dans cette article :    Voir la totalité de article
    • Salutations, Je vous propose un petit projet qui devrait ravir la communauté francophone, traduire le jeu, enfin corriger les erreurs de traduction qui traîne un peu partout dans le jeu. Cela comprend donc les traductions erronées, les traductions dépassées (descriptions n'étant plus d'actualité, exemple : Le tigre de l'as qui bride l'arrivé des ressources) ou encore les fameux "No Key" qui sont une simple absence de traduction dans le fichier du jeu.  Pour cela j'ai besoin de vous ! J'aimerais qu'ensemble on liste les erreurs qui sont présentes sur le jeu. Comment nous partager une coquille ? Pour cela il faudra poster sur le serveur Discord dans le salon #correction_traduction un unique message contenant : le numéro de la coquille ; la faction concernée ; l’unité/compétence/... concernée ; expliquer ce qu'il faut corriger ; une impression d'écran de la coquille offert par Relic et éventuellement souligner/encadrer la ; Pour faciliter la localisation de la coquille, prenez une impression d'écran complète avec la zone où vous avez cliqué ou le nom et portrait du commandant lié ; Merci de ne publier qu'une coquille par message et de respecter sa mise en forme sous peine de suppression. Exemple 1 : Dans mon exemple, 2 coquilles ont été publiées avant donc celle-ci est la numéro 3. 🔴3 - USF - M20 - L'équipage du M20 n'est plus équipée de bazookas. Ne pas mettre d'impression d'écran partielle. On ne voit pas bien si on obtient ça en cliquant sur l'unité ou l'icône de l'unité depuis son bâtiment de production. Mettez une impression d'écran complète. On comprend bien qu'on obtient ce texte en cliquant sur l'unité. Exemple 2 : 🔴4 - USF - M20 - L'équipage du M20 n'est plus équipée de bazookas. Exemple 3 : Quand la coquille est évidente comme dans ce cas, pas besoin d'explication si elle est soulignée/encadrée sur l'impression d'écran. 🔴5 - USF Comment faire une impression d'écran ? Deux méthodes : 1. Si vous avez le jeu sur Steam, vous pouvez utiliser la touche (par défaut) F12. Cela prendra une impression d'écran de tout l'écran. Il faudra ensuite recadrer l'image avec Paint ou Paint3D, éventuellement souligner/encadrer la coquille et enregistrer l'image. 2. Pour directement choisir la zone de capture de l'impression d'écran, vous pouvez utilisez sur Windows le raccourci Win + Maj + S. La zone capturée est placée dans le presse papier. Il ne restera plus qu'à la copier dans Paint ou Paint3D pour éventuellement souligner/encadrer la coquille et enregistrer l'image. Comment sont structurés les textes du jeu ? (Partie pour les techniciens curieux) Tous les textes du jeu de la version française sont contenu dans le fichier (chemin par défaut) : "C:\Program Files (x86)\Steam\steamapps\common\Company of Heroes 2\CoH2\Locale\French\RelicCoH2.French.ucs". Ce fichier peut être ouvert avec n'importe quel éditeur de texte comme Notepad++. Chaque ligne du fichier est composée de : un numéro ; un caractère tabulation ; un texte associé ; Exemple 1 : Reprenons l'exemple du M20 : 11051523 Le M20 est utilisé pour faire de la reconnaissance et engager les cibles ennemies avec sa mitrailleuse lourde M2HB de calibre .50. Le M20 transporte également des armes antichar bazookas M9 dont l'équipage s'arme en descendant du véhicule. Exemple 2 : Le "$11152528 No Key" signifie que le fichier "RelicCoH2.French.ucs" ne contient pas de ligne avec le numéro Conclusion Si tous ensemble nous mettons un peu de cœur à l'ouvrage, dans peu de temps nous aurons déjà une bonne base pour vous proposer un jeu de meilleur qualité ! Et je remercie par la même occasion toutes les personnes qui collaborons au projet !  Une fois un nombre relativement important de coquilles corrigées, je vous proposerais de télécharger le fichier qu'il vous suffira d'implanter à un chemin spécifique du jeu et hop les erreurs de traduction ne seront plus qu'un mauvais souvenir ! Mais cela sera pour un prochain épisode.
    • Mise à jour de la Beta "Commander Update Preview". Source : https://community.companyofheroes.com/discussion/comment/288893#Comment_288893 Voir la totalité de article
    • Olvadi's Tactical Resurgence - 2v2 Edition : https://www.coh2.org/news/108316/olvadi-s-tactical-resurgence-2v2-edition Voir la totalité de article
×
×
  • Create New...