Jump to content
Company of Heroes France

Présentation de char n°14 : Les chars de la démesure


Recommended Posts

PRÉSENTATION DE CHAR N°14

 

LES CHARS DE LA DEMESURE

 

Afficher l'image d'origine

 

Pour cette présentation de char, je souhaiterai vous présenter différents blindés de différentes nations un peu particuliers...

En effet, il s'agira de véritables monstres, bunker à chenilles ou autres "lignes Maginot mobiles", certains n'ayant pas dépassés la planche de dessins et d'autres réellement construits... ...

Préparez les pop-corns, préparez vous à vibrer, et surtout .. ouvrez grands vos yeux !!

 

 

 

FCM 2C et 2C bis :

Mesdames et messieurs! Pour commencer, quoi de mieux que présenter du Made In France? Le Monstre du Lac d'Annecy ... ou je ne sais trop quoi d'autre...

Commençons par un blindé de l'entre deux-guerres, le FCM 2c.

Conçu à la fin de la Grande guerre pour succéder au char Saint Chamond.  Lourdement armés et capables de franchir des tranchées de 5,20m de large, ils étaient destinés à opérer de façon à détruire des positions ennemies, sans appui de l'artillerie.

700 de ces chars ont été commandés, mais seulement 10 ont été construits.

En 1939, 8 chars étaient en service. Puis lors d'un transport via voie ferrée (6 chars, 2 étant tombés en panne entre temps), ils ont tous été sabotés car le convoi était bloqué au sud de Neufchâteau.

Un seul char dont la mise à feu des charges n'avait pas fonctionné (le n° 99) a été pris par le 10. Panzerregiment de la 8e Panzerdivision et envoyé en Allemagne dans la région de Berlin.

 

Ce "cuirassé" était armé d'un canon de 75mm en tourelle et de 8 mitrailleuses Hotchkiss de 8mm. Le FCM 2C bis était un FCM 2C expérimental équipé d'un obusier de 155 mm.

Il était propulsé par deux moteurs de 250 cv chacun, et pesait 65 tonnes. Il se déplaçait à 15 km/h. Avec ses 10 mètres de longs, 3 mètres de large et 4 mètres de haut, il était à son époque le plus gros char du monde. Il était animé par un équipage de 12 hommes.

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Char2C_99_01_res.jpg

 

FCM F1 :

Le FCM F1 où FCM modèle Forteresse 1 est un char de rupture de catégorie "super lourd" (plus de 100 tonnes) destiné à briser les lignes blindées et fortifications ennemies, développé en France par les Forges et Chantiers de la Méditerranée. Douze exemplaires de ce modèle F1 ont été commandés en 1940 pour remplacer le char 2C.

Sa conception a été basée sur sa mission principale, de l'assaut des points les plus fortifiés de la ligne Siegfried.

Seul un char de démonstration a été conçu et armé pour la présentation officielle. Toutefois, tous les rapports concernant ce char ont été capturés par l'envahisseur allemand. Lorsque les allemands capturèrent Le Havre, un FCM F1 était en phase de fin de montage des tourelles, les plans ont été capturés, le modèle et l'usine détruits sans autre forme de procès.

9 hommes faisaient fonctionner ce monstre de 139 tonnes, motorisé par deux moteurs de 550 cv chacun. D'un point de vue dimensions, il était similaire au FCM 2C. Il pouvait se déplacer à 24 km/h maximum.

Pour pouvoir remlir ses missions, il devait être couvert d'un blindage en acier feuilleté de 120 mm de face et 100 mm sur les flancs, le tout, armé d'un canon DCA modèle 1926 L/50 de 90 mm (88 obus) en tourelle arrière, et d'un canon antichar SA37 modèle 1937 de 47 mm (100 obus) en tourelle avant, couplé à 6 mitrailleuses Hochkiss de 8 mm (coaxiales et flancs).

 

Maquette en bois du FCM F1 à l'échelle 1:1 (1940)

maquette en bois à l'échelle 1:1 du FCM F1

Afficher l'image d'origine

maquette 1/72ème du FCM F1

 

VICKERS A1E1 INDEPENDANT :

 

Le Vickers A1E1 Independant est un prototype de char anglais conçu à partir de 1924. Il s'agit d'un char super lourd conçu tout comme son homologue français FCM 2C. Il était armé d'un Ordnance QF 3 pounder de 47 mm en tourelle principale et de 3 mitrailleuses lourdes Vickers. Propulsé à 32 km/h maximum par un V12 de 380 cv, il était commandé par un équipage de 8 hommes.

Il est aujourd'hui exposé au musée des blindés de Bovington en Angleterre.

Afficher l'image d'origine

800px-Bovington_027_Independent_3.jpg

 

T-35 :

Ce char lourd soviétique est directement inspiré par le Vickers A1E1 Independant britannique.

Ses 50 tonnes et ses onze membres d'équipage a mit quatre ans pour devenir opérationnel, après trois essais infructueux (T30, T35-1 et T35-2). Produit en petite quantité (environ70 exemplaires), il a posé continuellement des problèmes de mise au point de son moteur et de sa transmission, qui ont contraint à une modernisation en 1937 et à une standardisation de ses tourelles avec celles du char T-28.

Jamais engagés avant 1941, lors de l'invasion allemande, regroupés dans la 34e division blindée du 8e corps mécanisé en Ukraine, la plupart de ces chars est sabordée ou abandonnée par leurs équipages, sans même avoir vu le combat de l'opération Barbarossa. Un exemplaire est cependant conservé au musée de Koubinka à Moscou.

Équipage    12

Longueur    9.72 m

Largeur      3.2 m

Hauteur      3.43 m

Masse au combat   45 tonnes

Armement principal : Un canon CT-28 de 76,2 mm (96 obus)

Armement secondaire : Deux canons 20K de 45 mm (226 obus)
Cinq à six mitrailleuses Degtyarev DT de 7,62 mm (10 080 coups)

T35_7.jpg

T-35A modèle 1934

T35_8.jpg

T-35A modèle 1938

 

OBJECT 225 - KLIMENT VOROCHILOV 5 (KV-5) :

Le KV-5 était un censé être un char de rupture de plus de 100 tonnes, mais est resté à l'état de prototype, d'où le fait que son nom officiel soit resté Object 225. En effet, le prototype a fait les frais de graves problèmes mécaniques concernant les suspensions et la motorisation.

Protégé par un blindage de 170 mm avant, armé d'un excellent canon Zis 6 de 107 mm, il devait semer la terreur dans les rangs allemands. 

Il était commandé par un équipage de seulement 5 hommes.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

 

T28 ou 105mm Gun Motor Carriage T95 : 

 

C'est un projet de chasseur de chars super-lourd développé aux États-Unis à partir de 1945 dans la perspective d'attaquer la Ligne Siegfried, puis d'un débarquement au Japon. cinq exemplaires ont été construits par la Pacific Car and Foundry Co. et un seul subsiste aujourd'hui, devant le Patton Museum de fort Knox.

Sa particularité réside dans le fait qu'il était équipé de 2 trains de chenilles (2 par côtés), et ayant une silhouette particulièrement basse (2.94 mètres de haut).

Sous motorisé (V8 de 500 ch - 5.8 cv à la tonne) il ne se déplaçait qu'à 13 km/h maximum.

Son transport ne s'effectuait qu'avec la voie ferrée, ses déplacements étant réservé à des manœuvres ou engagements.

Équipage4 (Conducteur, chef de char, tireur, pourvoyeur)

Longueur        11.1 m

Largeur           4.39 m

Hauteur          2.84 m

Masse au combat    86.2 tonnes

Ce chasseur de char possédait également un blindage avant de 305 mm (avec mantelet de canon), et de 63 mm pour le reste de la superstructure.

 

3 des prototypes ont été endommagés lors d'exercices et de tests, et 1 ... a été perdu... oui, oui, vous avez bien lu ... perdu... un truc de 89 tonnes se déplaçant à 13 km/h, perdu...

T28 exposé au Patton Museum de Fort Knox

1024px-T28.JPG

 

Pzkpfw VIII Maus : 

Le Panzerkampfwagen VIII Porsche type 205 / Vk 10001 / Sonderkraftfahrzeug 205 surnommé "Maus" (souris) est le blindé super lourd Allemand de la Seconde guerre mondiale. Il est d'ailleurs aujourd'hui, le blindé le plus lourd jamais construit, avec 188 tonnes à la (groooooooooosse) balance.

Projet voulu par Hitler en personne et supervisé par Ferdinand PORSCHE, il devait au départ être surnommé "Mammut". 

Protégé d'un blindage en fonte d'aciers laminés puis durcie en surface de 200-225 mm à 35° (+ de 300 mm en blindage effectif) et de 185 mm sur les flancs, et armé du canon de 128 mm KwK 44 L/55 et d'un canon de 75 mm KwK 44 L/36.5 en coaxial, il devait être la machine de guerre par excellence et était commandé à 150 exemplaires.

Seulement, le manque de ressources et la position du 3ème Reich à cette période ne permettait pas l'aboutissement de la commande. Seuls deux exemplaires ont été commencés, et un seul de ces deux avait fini les tests et exercices avant la mise au combat. 

Sous entendu, le Maus V2 (deuxième de la production) était prêt à partir au combat !!

Toutefois, le maus souffrait d'un énorme manque de mobilité, était sous motorisé ... 

Mais il aurait pu être un engin meurtrier dans la défense de zones vitales, bien entendu si l'aviation adverse ne combattait pas dans la zone, sans quoi, le Pzkpfw aurait fait une cible de choix.

 

Le seul Pzkpfw VIII encore présent aujourd'hui est au musée des blindés de Kubinka.

Seul exemplaire existant de Panzerkampfwagen VIII Maus conservé au Musée des blindés de Koubinka

Afficher l'image d'origine

Image

 

PROJEKT E-100 : 

Il fait partie d'une série de projets - les E-serien (Entwicklung-serien, littéralement : séries de développement) - lancée par Heinrich Ernst Kniekamp en 1942 en vue du remplacement des chars de combat (Panzerkampfwagen) et des chasseurs de chars (Panzerjagern).

 

 Approuvé par Hitler, l'ensemble du programme comprenait six engins qui devaient utiliser des pièces standardisées afin d'en faciliter la production et la maintenance. Le projet en cours a été finalement abandonné en 1944, tant du fait de la versatilité du Führer qu'en raison du fait que le complexe militaro-industriel allemand, dévastée par le programme de bombardement stratégique allié, n'était plus alors en mesure d'y donner une suite concrète.

 

Ce monstre devait être équipé d'un 128 mm KwK 44 L/55 ou d'un 150 mm KwK 44 L/38. Seul un châssis, partiellement construit et de nombreux plans, ont pu prouver l’existence d'un tel projet. Le châssis a été découvert par les Britanniques en 1945.

E-100.jpg

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

 

STURMPANZER 30.5 cm L/16 Ausfürung Sfl. Bär :

Ce mortier automoteur n'est qu'un projet resté au stade de la planche à dessin, mais ayant, apparement inspiré à la réalisation du Tiger-Mörser 38cm RW61 auf Sturm(panzer)mörser "Stumtiger".

Dans un superstructure, sur châssis de Pzkpfw VI Ausf. B Tiger II, serait installé un mortier de 30.5 cm ... 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

 

Peut-être, sûrement, en existe t'il d'autres... mais certains sont des légendes, d'autres des fausses histoires racontées en sortie de bar, d'autre pourraient être vraies, mais aucune preuves laissent à penser que certains sont vrais... Ceux présentés ici sont pour la grande majorité des blindés réellement pensé, construits, certains ayant tout juste passé le stade de la planche à dessin.

 

J’espère que cet article vous plaira, n'hésitez pas à réagir, commenter, aimer... !

 

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
il y a 13 minutes, T3dgO13_EZGK a dit :

Bravo kiki! Tu en sais des choses! C'est passionnant ! Continue ! ;)

Certes, j'ai une culture et un sens de l'intrigue pas mauvais, mais je sais aussi bien me renseigner :P

Link to post
Share on other sites
  • le_Busard featured this topic
  • 4 weeks later...

Beaux articles !

Et dire que tout ces chars réalisés ou projets ne sont que des gouffres financiers et matériels vulnérables à l'artillerie et aux attaques aériennes. Ce sont surtout de beaux outils d’ego et de propagande. 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 16 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

  • Réseaux

    Discord  Facebook  Steam  Twitter  Twitch  YouTube
  • Topics

  • Messages

    • USF - Fusilier - Compétence "Allez, les gars !" - La compétence ne donne plus de malus a la fin du sprint
    • Un projet de correction de la traduction française du jeu (COH2) vient d'être initié sur le forum et le serveur discord avec notamment la création d'un salon textuel qui est mis à disposition pour remonter les erreurs ou coquilles que vous trouverez dans la traduction textuelle ! On compte sur vous pour nous aider à améliorer le jeu ! Toute les informations sont renseignées dans cette article :    Voir la totalité de article
    • Salutations, Je vous propose un petit projet qui devrait ravir la communauté francophone, traduire le jeu, enfin corriger les erreurs de traduction qui traîne un peu partout dans le jeu. Cela comprend donc les traductions erronées, les traductions dépassées (descriptions n'étant plus d'actualité, exemple : Le tigre de l'as qui bride l'arrivé des ressources) ou encore les fameux "No Key" qui sont une simple absence de traduction dans le fichier du jeu.  Pour cela j'ai besoin de vous ! J'aimerais qu'ensemble on liste les erreurs qui sont présentes sur le jeu. Comment nous partager une coquille ? Pour cela il faudra poster sur le serveur Discord dans le salon #correction_traduction un unique message contenant : le numéro de la coquille ; la faction concernée ; l’unité/compétence/... concernée ; expliquer ce qu'il faut corriger ; une impression d'écran de la coquille offert par Relic et éventuellement souligner/encadrer la ; Pour faciliter la localisation de la coquille, prenez une impression d'écran complète avec la zone où vous avez cliqué ou le nom et portrait du commandant lié ; Merci de ne publier qu'une coquille par message et de respecter sa mise en forme sous peine de suppression. Exemple 1 : Dans mon exemple, 2 coquilles ont été publiées avant donc celle-ci est la numéro 3. 🔴3 - USF - M20 - L'équipage du M20 n'est plus équipée de bazookas. Ne pas mettre d'impression d'écran partielle. On ne voit pas bien si on obtient ça en cliquant sur l'unité ou l'icône de l'unité depuis son bâtiment de production. Mettez une impression d'écran complète. On comprend bien qu'on obtient ce texte en cliquant sur l'unité. Exemple 2 : 🔴4 - USF - M20 - L'équipage du M20 n'est plus équipée de bazookas. Exemple 3 : Quand la coquille est évidente comme dans ce cas, pas besoin d'explication si elle est soulignée/encadrée sur l'impression d'écran. 🔴5 - USF Comment faire une impression d'écran ? Deux méthodes : 1. Si vous avez le jeu sur Steam, vous pouvez utiliser la touche (par défaut) F12. Cela prendra une impression d'écran de tout l'écran. Il faudra ensuite recadrer l'image avec Paint ou Paint3D, éventuellement souligner/encadrer la coquille et enregistrer l'image. 2. Pour directement choisir la zone de capture de l'impression d'écran, vous pouvez utilisez sur Windows le raccourci Win + Maj + S. La zone capturée est placée dans le presse papier. Il ne restera plus qu'à la copier dans Paint ou Paint3D pour éventuellement souligner/encadrer la coquille et enregistrer l'image. Comment sont structurés les textes du jeu ? (Partie pour les techniciens curieux) Tous les textes du jeu de la version française sont contenu dans le fichier (chemin par défaut) : "C:\Program Files (x86)\Steam\steamapps\common\Company of Heroes 2\CoH2\Locale\French\RelicCoH2.French.ucs". Ce fichier peut être ouvert avec n'importe quel éditeur de texte comme Notepad++. Chaque ligne du fichier est composée de : un numéro ; un caractère tabulation ; un texte associé ; Exemple 1 : Reprenons l'exemple du M20 : 11051523 Le M20 est utilisé pour faire de la reconnaissance et engager les cibles ennemies avec sa mitrailleuse lourde M2HB de calibre .50. Le M20 transporte également des armes antichar bazookas M9 dont l'équipage s'arme en descendant du véhicule. Exemple 2 : Le "$11152528 No Key" signifie que le fichier "RelicCoH2.French.ucs" ne contient pas de ligne avec le numéro Conclusion Si tous ensemble nous mettons un peu de cœur à l'ouvrage, dans peu de temps nous aurons déjà une bonne base pour vous proposer un jeu de meilleur qualité ! Et je remercie par la même occasion toutes les personnes qui collaborons au projet !  Une fois un nombre relativement important de coquilles corrigées, je vous proposerais de télécharger le fichier qu'il vous suffira d'implanter à un chemin spécifique du jeu et hop les erreurs de traduction ne seront plus qu'un mauvais souvenir ! Mais cela sera pour un prochain épisode.
    • Mise à jour de la Beta "Commander Update Preview". Source : https://community.companyofheroes.com/discussion/comment/288893#Comment_288893 Voir la totalité de article
    • Olvadi's Tactical Resurgence - 2v2 Edition : https://www.coh2.org/news/108316/olvadi-s-tactical-resurgence-2v2-edition Voir la totalité de article
×
×
  • Create New...