Jump to content
Company of Heroes France

Présentation de char n°12 : Les Chars Cruiser


Recommended Posts

LES CHARS CRUISER

FER DE LANCE DE LA COURONNE

 

DES BLINDES TELS QUE LE CRUISER IV, LE CROMWELL OU LE COMET ... QUEL ÉTAIT RÉELLEMENT LEUR RÔLE?

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

Tout d'abord, qu'est ce qu'un Cruiser?

 

Durant l'entre-deux guerres, les britanniques ont conçu des chars rapides, de cavalerie, destinés à opérer indépendamment des chars d'infanterie et des chars de rupture.

Plus clairement, une fois des brèches ouvertes dans les lignes ennemies par les chars d'infanterie ou de rupture, les Cruiser devaient s'engoufrer dans les rangs adverses et aller chercher des objectifs à l'arrière tels que des points de réapprovisionnement et points de communication.

Cette tactique a été imaginée par Liddell Hart et Percy Hobbart (Ce dernier étant devenu célèbre grâce à sa division des "HOBBART'S FUNNIES" - renvoi à la Présentation de char n°8 : Les Hobbart's Funnies ).

 

IWM-E-5366-Cruiser-IV-and-Matilda-Egypt-

chars Cruiser Mk IV en Égypte accompagnés d'un Matilda Mk IV le 5 septembre 1941

Afficher l'image d'origine

Cruiser A27 Cromwell Mk V

 

Il faut savoir que l'atout majeur des chars Cruiser n'était pas la puissance de feu, ni le blindage... mais bel et bien la vitesse! Ainsi, au fur et à mesure de la guerre, le manque de blindage et de puissance de feu étaient les grands défauts de ces chars.

 

Au départ, les cruiser étaient équipés du canon de 40mm Ordnance QF 2 Pounder (ce dernier n'ayant pas de munitions à haut pouvoir explosif). Les bureaux d'études britanniques ont passé énormément de temps à créer un nouveau canon. Tout de même, combattre les chars adverses faisant partit du rôle des Cruiser, le Ordnance QF 6 pounder (57mm) a vu le jour, offrant un bien meilleur pouvoir de pénétration.

Par la suite, le Cromwell sera équipé, parmi d'autres, d'un canon Ordnance QF 75mm, et le Comet sera équipé du 77mm HV (dérivé du célèbre Ordnance QF 17 pounder).

 

17-pdr_anti-tank_gun_near_Nijmegen_Bridg

Canon tracté Ordnance QF 17 pounder

 

Au début de la Seconde GM, le Crusader fut le Cruiser le plus utilisé, notamment durant la Guerre du désert. Le Centaur, le Cromwell et le Comet sont entrés en service plus tard. Le Centaur et le Cromwell ont connu leur baptême du feu au cours de la bataille de Normandie et le Comet au début de 1945. À ce moment de la guerre, leur puissance de feu et leur blindage ne les distinguaient plus des autres chars de combat.

Au cours de la guerre, les progrès technologiques avaient en effet permis à des chars plus lourds d'atteindre des vitesses comparables aux leurs, ce qui rendait le concept obsolète. Le dernier char Cruiser a été le Centurion. Il était conçu comme un "Cruiser lourd", combinant la mobilité originelle avec le blindage d'un char d'infanterie. Cette idée, et le Centurion lui-même, ont évolué alors vers le concept de "Char polyvalent", un seul modèle bon pour tout. Le Centurion a été le premier char polyvalent de l'après-guerre.

Centurion cfb borden 1.JPG

Centurion Mk III

 

 

Présentation des Cruiser :

Il faut savoir que les chars Cruiser ont évolué très rapidement, parallèlement à l'évolution des besoins sur le champ de bataille. Pour ainsi dire, certains Cruiser passaient directement du stade de planche à dessin à fabrication sur les lignes de production.

 

 

Le premier char Cruiser à voir le jour a été le Cruiser Mk I, sous la désignation de A9. Dans le même "genre", les Cruiser A10 Mk II, III et IV ont vu le jour peut après.

Image illustrative de l'article Cruiser Mk I

Cruiser Mk I A9

Image illustrative de l'article Cruiser Mk II

Cruiser Mk II A10

Afficher l'image d'origine

Cruiser Mk III ou A13 Mk I

Image illustrative de l'article Cruiser Mk IV

Afficher l'image d'origine

Cruiser Mk IV ou A13 Mk II

 

Par la suite est venu le Cruiser Mk V, ou plutôt Covenanter

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Cruiser Mk V Covenanter ou A13 Mk III

 

Le Cruiser Mk V Covenanter était précursseur du très célèbre Mk VI Crusader. Construit à 5300 exemplaires, il a été le Cruiser le plus construit de la guerre. Il a été très utilisé en 1942, en Libye et en Égypte.

IWM-MH-9292-Crusader.jpg

Crusader I (Mk VI) - nota : le Crusader I se différencie des autres versions grâce à sa tourelle auxiliaire à l'avant de la caisse.

 

Afficher l'image d'origine

Crusader II (Mk VIA)

 

Crusader_tank_III.jpg

Crusader III - nota : La nouvelle tourelle permettant d'accueillir le nouveau canon Ordnance QF 6 pounder de 57mm

 

 

Viens ensuite le Cruiser "lourd" A27 Mk VII Cavalier. Sous-motorisé, et souffrant de nombreux problèmes de fiabilité (développement trop rapide), ce char a été produit qu'à 500 exemplaires.

Afficher l'image d'origine

Cruiser lourd A27 Mk VII Cavalier

 

Vers la fin 1943, les premiers chars Mk VIII Centaur ont vu le jour. ¨Plus tard sortait les célèbres chars Mk VIII Cromwell. A première vue, la différence entre ces deux Cruiser n'est pas notable. Les Mk VIII Centaur étaient en fait équipés du vieux moteur Liberty L-12 (V12 à 45°). Les Cromwell, quant à eux, étaient équipés du tout nouveau Rolls Royce Meteor.

 

Cromwell tank hierarchy.png

 

Centaur I 

Armé du canon QF 6 livres (57 mm), avec 64 coups, il fut seulement utilisé à l'entraînement. — 1 059 exemplaires.

Afficher l'image d'origine

 

Centaur II 

Uniquement expérimental, il est identique au précédent, hormis les chenilles plus larges et l'absence de canon.

 

Centaur III 

Il est armé du canon Ordnance QF 75 mm. En 1943, la plupart des Centaur I furent transformés en Centaur III. — 233 exemplaires.

 

Centaur IV 

Armée d'un obusier de 95 mm (avec 51 coups), c'est la seule version du Centaur utilisée au combat, avec le Groupe de Soutien blindé des Royal Marines. Ils furent équipés pour pouvoir débarquer en Normandie : leurs ouvertures furent rendues étanches et leurs canons protégés. — 114 exemplaires.

1024px-Centaur_IV.JPG

 

Cromwell I 

C'est un Centaur I équipé du moteur Rolls-Royce Meteor. — Seulement 357 exemplaires, en raison du passage du canon de 6 livres (57 mm) au canon de 75 mm.

1024px-Puckapunyal-Cromwell-2.jpg

 

Cromwell II 

Identique au précédent, avec des chenilles plus larges et une mitrailleuse en moins pour gagner de la place. — Aucun exemplaire produit.

 

Cromwell III 

Centaur I rééquipé avec le moteur Meteor. — Seulement ~ 200 exemplaires, du fait du manque de Centaurs I.

 

Cromwell IV 

Centaur III rééquipé avec le moteur Meteor. — Ce fut le modèle le plus produit : 1 935 exemplaires.

Afficher l'image d'origine

 

Cromwell IVw 

"w" pour welded, soudé : la caisse était entièrement soudée (au lieu d'être rivetée).

Cromwell-Mark2_photo-01.ww2.jpg

 

Cromwell V

Construit dès l'origine avec le canon de 75 mm.

Afficher l'image d'origine

 

Cromwell VI 

Armée d'un obusier de 95 mm. — 341 exemplaires.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Cromwell VII 

Cromwell IV et V rééquipés avec un blindage supplémentaire, des chenilles plus larges et une nouvelle boîte de vitesse. Ils intervinrent très tard et ont pris à peine part aux combats. — Environ 1 500 exemplaires.

Afficher l'image d'origine

 

Fin 1945 sont apparu les Cruiser A30 Challenger. Il s'agissait d'un véhicule d'essai pour le montage du canon Ordnance QF 17 pounder sur un châssis de Mk VIII Cromwell, afin d'augmenter les capacités antichar des unités Cruiser. Cependant, la production a été arrêtée au bout de 200 exemplaires.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Comme pour le A30 Challenger, vers la fin de 1945, le A34 Comet est entré en service tard dans la guerre. Il n'a que très peu combattu lors de la seconde GM. Cependant, il a été utilisé lors de la guerre de Corée (1950-1953), aux côtés des M46 Patton et Centurion (entre autres).

Armé du canon 77mm HV, HV pour "Haute Vélocité" en français. Il offrait d'excellentes capacités antichar.

Il était motorisé par le même Rolls Royce Meteor que le Mk VIII Cromwell, cependant, il ne se déplaçait pas comme ce dernier à 64 km/h, mais à 50 km/h, pour épargner la suspension de graves cassures.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

 

Le dernier char Cruiser britannique est considéré aujourd'hui comme un des meilleurs chars britannique de tous les temps. Il s'agit du Centurion. Sortit des chaînes de production trop tard pour participer au combat actif de la seconde GM, il participa néanmoins à la guerre de Corée.

Il a été l'un des chars les plus répandu dans le monde. En service au sein de nombreuses armées (Afrique du Sud (Olifant), Israël, Egypte,...), il était encore en service en 1990 ou même en 2006 pour certaines versions dérivées.

Certaines tourelles de Centurion ont été démontée pour être installées dans des ouvrages bétonnés, nommés "Centi", barrant l'accès à des routes, points d'accès, ...

Il existe 24 versions du Centurion. Les premières (Mark I et II) étaient équipées du canon Ordnance QF 17 pounder.

 

Le Mark III adoptait une nouvelle tourelle entièrement moulée et pouvait accueillir le nouveau canon Ordnance QF 20 pounder (84mm). Il disposait aussi d'un système de stabilisation de tir, un nouveau moteur, plus puissant... Si bien qu'il surpassait les versions Mark I et II. Ces derniers ont été quasi instantanément retirés du service.

Peu de temps après, le Ordnance QF 20 pounder a été remplacé par le canon de 105mm Royal Ordnance L7, équipant tous les Centurions depuis le Mark 5/2.

La conception du Mk7 fut terminée en 1953 et sa production commença tout de suite après.

Le Centurion a servit de base à toute une série de véhicules spécialisés, dont des versions du génie équipées d'un canon de démolition de 165 mm.

Afficher l'image d'origine

Centurion Mk II

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Centurion Mk III

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Centurion Mk 5/2

Afficher l'image d'origine

Centurion Mk 10

 

 

Voilà, le tour de tous les chars Cruiser est terminé!

Je tient à préciser que tous ces chars ont des variantes, quelles soient antiaériennes, de dépannage, AVRE, ARV et j'en passe. Si vous êtes intéressés, je vous invite a aller faire quelques recherches : beaucoup de ces variantes sont très intéressantes, notamment les versions antiaériennes, très utilisées et très efficaces, et par ailleurs, terrifiantes aux vues des caractéristiques techniques.

Les britannique ont su, au travers de toute une guerre, utiliser une doctrine d'emploi du char très différente de la doctrine américaine. L'utilisation de ces chars moyens montrent a quel point le char est un outil pour remporter une bataille, et non pas une arme "qui se la joue en solo". Le tout combiné à une force lourde telle que le char d'infanterie, l'aviation, et l'infanterie, les cruiser ont su se démarquer des autres et réussi à remporter la guerre.

 

 

ANECDOTES :

1) L'appellation des chars anglais "MK" se dit "MARK"! "Mk" est utilisé uniquement pour l'écriture et non pour "l'oral".

 

2) Le Cruiser Mk V Covenanter est le premier Cruiser à s'être fait attribuer un véritable nom : Covenanter

 

3) Le nom de Covenanter est un nom donné d'après les "Covenantaires", une faction religieuse écossaise.

 

4) Presque aucun Mk V Covenanter n'a quitté les îles britanniques. Quelques uns ont été attribués à des divisions blindées Polonaises ou Tchécoslovaques.

 

5) Le moteur Rolls Royce Meteor parlé plus haut n'est autre qu'une version adaptée du mythique, ultra performant et célèbre Rolls Royce MERLIN, monté sur les chasseurs Spitfire et chasseurs-bombardiers Hawker Hurricane. Il s'agit d'un 12 cylindres en V (V12) de 27 litres de cylindrée et 4 soupapes par cylindres; où les deux bancs [de cylindres] sont à 60°.

Afficher l'image d'origine

 

6) Le canon 77mm HV du A34 Comet est un dérivé du célèbre Ordnance QF 17 pounder. Il avait une culasse plus courte et par conséquent, tirait soit le même projectile que le 17-pdr avec une cartouche plus courte (celle du canon QF 3 pouces 20 cwt), soit une munition de 17-pdr raccourcie. Cette nouvelle munition ne pouvait être utilisée avec les 17-pdr, et pour éviter toute confusion le canon a été renommé 77 mm HV.

 

7) Je vous présentait le A30 Challenger. Sur les 200 exemplaires produits, seuls deux existent encore. L'un au musée d'Overloon, et l'autre est en cours de restauration au musée militaire de l'île de Wight. Cependant, le A30 Challenger a donné naissance à l'Avenger.

 

8) L‘Avenger, précisément le SP 17 pdr, A30 (Avenger), est une variante du Challenger avec une tourelle ouverte de forme différente pour réduire son poids. Comme la production prioritaire de l'usine Vauxhall était le Comet, les 250 Avengers ne furent pas disponibles avant la fin de la guerre en Europe. Ils furent utilisés par la force d'occupation britannique en Allemagne.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

9) Le Sentinel est un char Australien produit à 65 exemplaire. Il est bel et bien un Cruiser, mais n'a jamais pris part au combat. Il devait aider les forces australiennes contre les forces japonaises dans le pacifique.  Il a été le premier char à avoir une caisse moulée d'un seul tenant.

Un Sentinel en cours d'essai en 1942

Afficher l'image d'origine

 

 

L'anecdote ci-dessous est pour moi assez symbolique, et émouvante. Une très belle anecdote.

 

10) Les britanniques ont conçu en une vingtaine d'années 3 chars emblématiques. Le Centurion, le FV214 Conqueror et le Chieftain. Les trois ont partagé la même époque, et, cela aurait pu être le cas, il auraient pu combattre ensemble. Trois emblèmes du côté blindé de la Couronne, si bien que l'armée britannique surnommait ce trio : LES TROIS FRÈRES. Une belle histoire.

Afficher l'image d'origine

 

Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes ces infos... Toujours aussi intéressantes et bien documentées... :)

Ils sont "space" les brits... on a l'impression qu'ils ont plus expérimenté que produit... du moins pendant la 2ème guerre mondiale... et le look des chars rivetés... Ouarpf ! ^^  God save the King !

Rigolo, on en retrouve l'inspiration dans les armures des space marines de warhammer40K ainsi que les dénominations Mk I, II, III etc... ;)

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, ★ Silvercat 18 ★ a dit :

Merci pour toutes ces infos... Toujours aussi intéressantes et bien documentées... :)

Ils sont "space" les brits... on a l'impression qu'ils ont plus expérimenté que produit... du moins pendant la 2ème guerre mondiale... et le look des chars rivetés... Ouarpf ! ^^  God save the King !

Rigolo, on en retrouve l'inspiration dans les armures des space marines de warhammer40K ainsi que les dénominations Mk I, II, III etc... ;)

 

Merci bien, ça me fais plaisir! :)

 

Disons que ce que je trouve "space", c'est que d'un côté, ils avaient les chars d'infanterie (lourds, pesants, mobilité médiocre et blindage important),  et de l'autre les Cruiser (rapides, mobiles, blindage médiocre et puissance de feu vite dépassée).

Cependant, au fur et à mesure de la guerre ces deux types de blindés devenaient de plus en plus obsolètes...

Mais bon.... peut-on réellement dire que c'était pas étudié? Avec à la tête un génie comme Percy Hobbart ... je n'en suis pas sûr.

 

Oui, beaucoup de choses de Warhammer 40 000 sont plus ou moins copiées sur les guerres, notament les armures Space Marines ^^

Et moi donc avec ma Death Korp Of Krieg ressemblant aux soldats de la 1ère guerre mondiale! ;)

 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
  • le_Busard featured this topic
  • 4 weeks later...

Encore un bel article.

La tactique britannique des chars d'infanterie et des chars croiseurs est discutable car elle a fait ses preuves durant le front nord africain sur des terrains vastes et découverts. Les chars d'infanterie progressaient au centre avec l'infanterie tandis que les chars croiseurs plus rapides couvraient les flancs et débordait l'adversaire. 

Cette tactique fut réellement obsolète sur le front européen ou l'alternance combats urbains / terrains découverts posaient de nombreux problèmes pour les manœuvres de blindés et leur vulnérabilité aux canons et armes antichars portables dissimulés.

L'apparition des chars T-34 et Panther, premiers chars combinant rapidité, puissance de feu et blindage mis fin aux chars d'infanterie et croiseurs.

Je rajouterais que le char Cromwell reste le meilleur char cruiser, et fût même supérieur à son équivalent américain Sherman.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 21 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

  • Réseaux

    Discord  Facebook  Steam  Twitter  Twitch  YouTube
  • Topics

  • Messages

    • USF - Fusilier - Compétence "Allez, les gars !" - La compétence ne donne plus de malus a la fin du sprint
    • Un projet de correction de la traduction française du jeu (COH2) vient d'être initié sur le forum et le serveur discord avec notamment la création d'un salon textuel qui est mis à disposition pour remonter les erreurs ou coquilles que vous trouverez dans la traduction textuelle ! On compte sur vous pour nous aider à améliorer le jeu ! Toute les informations sont renseignées dans cette article :    Voir la totalité de article
    • Salutations, Je vous propose un petit projet qui devrait ravir la communauté francophone, traduire le jeu, enfin corriger les erreurs de traduction qui traîne un peu partout dans le jeu. Cela comprend donc les traductions erronées, les traductions dépassées (descriptions n'étant plus d'actualité, exemple : Le tigre de l'as qui bride l'arrivé des ressources) ou encore les fameux "No Key" qui sont une simple absence de traduction dans le fichier du jeu.  Pour cela j'ai besoin de vous ! J'aimerais qu'ensemble on liste les erreurs qui sont présentes sur le jeu. Comment nous partager une coquille ? Pour cela il faudra poster sur le serveur Discord dans le salon #correction_traduction un unique message contenant : le numéro de la coquille ; la faction concernée ; l’unité/compétence/... concernée ; expliquer ce qu'il faut corriger ; une impression d'écran de la coquille offert par Relic et éventuellement souligner/encadrer la ; Pour faciliter la localisation de la coquille, prenez une impression d'écran complète avec la zone où vous avez cliqué ou le nom et portrait du commandant lié ; Merci de ne publier qu'une coquille par message et de respecter sa mise en forme sous peine de suppression. Exemple 1 : Dans mon exemple, 2 coquilles ont été publiées avant donc celle-ci est la numéro 3. 🔴3 - USF - M20 - L'équipage du M20 n'est plus équipée de bazookas. Ne pas mettre d'impression d'écran partielle. On ne voit pas bien si on obtient ça en cliquant sur l'unité ou l'icône de l'unité depuis son bâtiment de production. Mettez une impression d'écran complète. On comprend bien qu'on obtient ce texte en cliquant sur l'unité. Exemple 2 : 🔴4 - USF - M20 - L'équipage du M20 n'est plus équipée de bazookas. Exemple 3 : Quand la coquille est évidente comme dans ce cas, pas besoin d'explication si elle est soulignée/encadrée sur l'impression d'écran. 🔴5 - USF Comment faire une impression d'écran ? Deux méthodes : 1. Si vous avez le jeu sur Steam, vous pouvez utiliser la touche (par défaut) F12. Cela prendra une impression d'écran de tout l'écran. Il faudra ensuite recadrer l'image avec Paint ou Paint3D, éventuellement souligner/encadrer la coquille et enregistrer l'image. 2. Pour directement choisir la zone de capture de l'impression d'écran, vous pouvez utilisez sur Windows le raccourci Win + Maj + S. La zone capturée est placée dans le presse papier. Il ne restera plus qu'à la copier dans Paint ou Paint3D pour éventuellement souligner/encadrer la coquille et enregistrer l'image. Comment sont structurés les textes du jeu ? (Partie pour les techniciens curieux) Tous les textes du jeu de la version française sont contenu dans le fichier (chemin par défaut) : "C:\Program Files (x86)\Steam\steamapps\common\Company of Heroes 2\CoH2\Locale\French\RelicCoH2.French.ucs". Ce fichier peut être ouvert avec n'importe quel éditeur de texte comme Notepad++. Chaque ligne du fichier est composée de : un numéro ; un caractère tabulation ; un texte associé ; Exemple 1 : Reprenons l'exemple du M20 : 11051523 Le M20 est utilisé pour faire de la reconnaissance et engager les cibles ennemies avec sa mitrailleuse lourde M2HB de calibre .50. Le M20 transporte également des armes antichar bazookas M9 dont l'équipage s'arme en descendant du véhicule. Exemple 2 : Le "$11152528 No Key" signifie que le fichier "RelicCoH2.French.ucs" ne contient pas de ligne avec le numéro Conclusion Si tous ensemble nous mettons un peu de cœur à l'ouvrage, dans peu de temps nous aurons déjà une bonne base pour vous proposer un jeu de meilleur qualité ! Et je remercie par la même occasion toutes les personnes qui collaborons au projet !  Une fois un nombre relativement important de coquilles corrigées, je vous proposerais de télécharger le fichier qu'il vous suffira d'implanter à un chemin spécifique du jeu et hop les erreurs de traduction ne seront plus qu'un mauvais souvenir ! Mais cela sera pour un prochain épisode.
    • Mise à jour de la Beta "Commander Update Preview". Source : https://community.companyofheroes.com/discussion/comment/288893#Comment_288893 Voir la totalité de article
    • Olvadi's Tactical Resurgence - 2v2 Edition : https://www.coh2.org/news/108316/olvadi-s-tactical-resurgence-2v2-edition Voir la totalité de article
×
×
  • Create New...