Jump to content
Company of Heroes France

Search the Community

Showing results for tags 'sherman'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Categories

  • Company of Heroes 3
    • News
    • Updates
    • Events
    • Guides
  • Company of Heroes 2
    • News
    • Updates
    • Events
    • Guides
  • Company of Heroes 1
    • News
    • Updates
    • Events
    • Guides
    • Mods
  • Blog
  • Iron Harvest
    • News
    • Updates
    • Events
    • Guides

Categories

  • Release Notes

Forums

  • Company of Heroes France
    • Informations sur la communauté
    • Présentation des membres
    • Équipes francophones
  • Company of Heroes
    • Company of Heroes 3
    • Company of Heroes 2
    • Company of Heroes
  • Autres sujets
    • Bistro
    • Histoire
    • Informatique
    • Jeux vidéo
  • Iron Harvest
    • Iron Harvest - Guides
    • Iron Harvest - News

Categories

  • CoH 2 - Fichiers 2 - Ralenti
    • 1vs1
    • 2vs2
    • 3vs3
    • 4vs4
  • CoH 2 - Fichiers

Calendars

  • Community Calendar
  • Relic Calendar

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Facebook


Mastodon


Twitch


Twitter


YouTube


Website URL


Location


Interests


Steam ID

 
or  

Discord ID

Found 3 results

  1. "Poste d'Estallion sur le forum Coh france" Le Sherman est un bon char à tout faire. Dans sa version de base il navigue entre le crocodile anti infanterie et le M10 anti char. Lorsque vous construisez votre usine lourde, tout ce joue sur les ressources dont vous disposez et sur ce que l'adversaire dispose comme unité. Si votre adversaire part clairement sur une masse d’infanterie, le crocodile s'impose... sauf si vous ne disposez pas de 110 de carburant. L'équation peut être parfois serrée. avoir +20 de carburant en plus pour améliorer ses propres fusilier ou le dépôt. Le Sherman amélioré avec sa Mg peut faire office d'un bon support anti infanterie et devenir le fer de lance d'une offensive localisée. Cependant 125 pt de munitions seront nécessaire. Si votre adversaire part sur un mixe infanterie blindé, le Sherman devient très vite important, la encore l'amélioration Mg permettra de coucher l'adversaire permettant à vos fusiliers de prendre l'ascendant. Il permettra aussi de concentrer les tires de blindés adversaire, étant plus solide que le M10. A vous de placer vos unités en fonction de votre stratégie, mais j'y reviens après. Si votre adversaire part sur une masse de blindé lourd. L'amélioration du canon deviendra vraiment nécessaire. Le Sherman dans sa version de base n'est pas taillé pour lutter contre un Panther ou un tigre. Surtout avec les amélioration dont ils peuvent disposer. Un mixe Sherman + M10 sera nécessaire ainsi qu'une bonne maitrise stratégique. Comment employer son Sherman en combat ? Le Sherman est à la fois solide et fragile. Solide car c'est votre unité de terrain la plus solide avant le Pershing et fragile car comparé au Panther et tigre son blindage ressemble à une coquille d’œuf. Personnellement je préfère un Sherman amélioré à deux Shermans de base. Le principe du combat de char est de trouver le moyen de taper son adversaire soit sur le coté soit derrière. Surtout quand c'est un Panther qu'on a en face de soit. Le but est donc de contourner son adversaire. Ma stratégie est de faire de mon Sherman l’appât et de déployer sur les cotés mes m10/rangers/stikies qui feront le principal des dégâts a mon adversaire. Le Sherman doit même pouvoir reculer pour que le Panther se retrouve totalement encerclé. Un ou deux squads de sapeurs en backup sont primordiales pour la réparation. La réparation automatique de la doctrine blindé aussi. Dans les phases d'explorations, associer une jeep a son Sherman permet de lui donner une portée de tire maximum. De même un Sherman esseulé c'est 420 de requis et 90 de carbu gâché, il faut toujours le faire accompagner d'un soutient de fusilers et de sapeurs. A l'arrivée du Pershing, le Sherman change de rôle, il devient le soutient du Pershing mais dite vous bien qu'a nombre de chars égal, les allemands seront toujours plus puissant surtout si les chars adverses sont améliorés Bien sur tout cela reste théorique, la pratique est souvent différente Coût du Sherman : 420 réqui 90 carbut Coût de l'amélio : 200 réqui 100 carbu Coût des stickies : 80 réqui 25 carbu 2 Shermans non améliorés coûtent : 840 réqui + 180 de carbu 1 Sherman amélioré + stikies coutent : 700 réqui + 215 de carbu La balance est à mon sens à peut prêt équilibré. en sachant que plus ont aura de section de fusilers plus ont lancera de stickies sur un char adverse.
  2. Peu de gens ne savent pas ce qu'est le fameux M4 Sherman. Mais le connaissait vous vraiment? Tout d'abord, il faut savoir que le M4 Medium Tank a été le char le plus produit de la seconde guerre mondiale avec plus de 50 000 exemplaires produits, toutes versions confondues. Le surnom de "Sherman" lui est attribué par les britanniques lors de la livraison de plusieurs exemplaires dans le programme de prêt bail. En effet, la "tradition" anglaise a voulu que tous les chars de ce programme se voient attribuer un surnom de général de la Guerre de Sécession. CONCEPTION : La demande d'un nouveau char moyen successeur du M3 Lee/Grant était grandissante. Le bureau d'étude américain s'est donc penché sur le projet du M4 Medium tank. Ce dernier a tout d'abord été pensé sur les base de fabrication du M3, autrement dit : caisse rivetée, même moteur.Pour des raisons de solidité et de fiabilité, les rivets ont laissés place à une caisse moulée. Plus tard, certaines caisses ont été des caisses soudées. Le M4 a été conçu à une époque ou l'armée américaine considèrait que la mission principale du char était de conduire des percées sur les arrières de l'ennemi. Cette philosophie conduira l'armée US a choisir pour le M4 un canon de 75 mm efficace pour les missions d'appui mais qui se révélera rapidement insuffisant pour lutter contre les chars allemands toujours plus puissants auxquels il sera confronté à partir de 1943. Cinq versions du char sont donc produites et évoluent en parallèle. Les premiers à entrer en production sont les M4A1, qui se caractérisent par une caisse réalisée avec des éléments coulés, dont les arêtes sont moins anguleuses. Ils sont motorisés par un moteur issu de l'aviation, le Continental R-975C-1, un neuf cylindres en étoile à refroidissement par air, déjà utilisé par le M3. Ils sont suivis en avril par les premiers M4A2 qui, outre le passage à une caisse soudée, bénéficient d'un moteur diesel General Motors de 13,7 litres de cylindrée. Les premiers M4A1, avec une caisse soudée et un R-975, eux sortent en juillet. Entre temps en juin, Ford a lancé la production du M4A3, lui aussi assemblé par soudure mais motorisé par son moteur à essence GAA-III refroidi par liquide. En juillet apparaît le M4A4, propulsé par un groupe moteur un peu particulier déjà expérimenté sur certains M3, le Chrysler Multi Bank A-57, constitué de cinq moteurs d'automobile à six cylindres en ligne, réunis par leur transmission. La taille de ce groupe a nécessité l'agrandissement du compartiment moteur et les Américains, peu confiant dans sa fiabilité, le destinent uniquement à l'envoi aux termes du prêt-bail. Sherman M4A2 Sherman M4A1 ÉVOLUTION : Les premiers engagements du char ont révélé qu'il avait tendance à s'enflammer assez facilement après avoir été atteint par un obus antichar. Après une étude, on attribue ce défaut aux compartiments latéraux de munitions et, pour amoindrir la vulnérabilité, on a ajouté une applique soudée de blindage couvrant leur emplacement. Par la suite, la protection de la caisse est entièrement repensée. Les efforts suivants vont porter sur la puissance de feu du M4, qui montre ses limites face aux chars allemands les plus modernes comme les Panther, ou les Tigres. Le premier essai est britannique, avec le montage de leur canon de 17 livres dans une tourelle standard de Sherman. Connu sous la dénomination de Sherman Firefly (luciole), il est particulièrement réussi, et se révèle déterminant pour lutter contre les chars de la Panzerwaffe, au cours des opérations en France et en Italie. Sherman M4A1 Firefly Quant à l'US Army, le canon de 75mm a été peu à peu remplacé par un canon de 76.2mm. Les version A1, A2 et A3, offrant au Sherman un armement capable d'affronter les nouveaux blindés allemands. Ce canon a été, tout de même, assez insuffisant contre certains chars de la Panzerwaffe (Pzkpfw V et VI notamment), l'US Army comptait toujours beaucoup sur ses chasseurs de chars pour contrer les blindés allemands. Les versions M4A3 ont évolué en de nombreuses variantes: - la plus connue de toutes est sans doute la variante M4A3 Jumbo. Elle consistait à renforcer le blindage frontal en tourelle et en caisse du blindé, lui permettant ainsi de mieux faire face aux chars et canons antichars de l'Axe, jouant alors mieux son rôle de soutien d'infanterie. Une version M4A3(76)W, autrement dit une version du Sherman Jumbo armée du canon de 76.2mm, à été produite. - La seconde variante, elle aussi très connue, est celle qui a consisté à équiper le Sherman A3 d'un obusier à canon court de 105mm, destiné à combattre plus aisément les éléments ennemis fortifiés. - Une troisième version, considérée comme une des meilleures versions du Sherman lors du second conflit mondial, a été celle qui équipait le blindé de la toute nouvelle suspension HVSS (pour Horizontal Volute Spring System). Cette suspension dernière génération de l'époque était composée de ressorts de suspension qui fonctionnaient à l'horizontal. Cette variante était ainsi appelée M4A3E8 ou M4A3(76)W HVSS et surnommée "Easy Eight" (Huit facile). Ce Sherman était armé du canon de 76.2mm, comme son nom l'indique. Ce Sherman a m^me été utilisé lors de la guerre de Corée. M4A3(76)W Jumbo M4A3 (105) M4A3E8 "Easy Eight" ..... notez la différence de suspensions avec le Sherman 105 au dessus. VARIANTES SPECIALES : Le Sherman, tout comme le char britannique A22 Churchill, a fait l'objet de beaucoup de variantes en tous genres, certaines très utiles, d'autres complètement loufoques. - M4A3R3 "Zippo" : ce Sherman a été équipé d'un lance flamme de type Ronson canadien, pour faire face à la jungle nippone, et même au front Coréen - M4A2 T34 Calliope : Sherman équipé d'un lanceur T34 de 40 à 60 tubes lances roquettes de 6''. Il faut préciser aussi que lorsque le véhicule tirait à la roquette, le canon principal de 75mm ne pouvait être utilisé. Le lanceur était unique, autrement dit, le lanceur n'était pas rechargeable. - M4A2 "Crab" : Ce Sherman A2 a été équipé d'une sorte de fléau sur pivot, servant à battre le sable pour déminer le terrain. Tout comme son homologue, le Churchill Crab, ces chars ont été utilisé en vue du débarquement de Normandie en juin 1944. - M4A2 ou M4A3 Duplex Drive: Ces Sherman sont surnommés les "DD" ,pour duplex drive, ou char amphibie transcris en français. Ces Sherman étaient équipés d'une toile étanche et gonflable qui lui permettait de flotter, son deuxième moteur permettait de se déplacer sur l'eau. Une fois à terre, le char redevenait un char normal. Ces Sherman ont été utilisé pour le débarquement de Normandie, mais malheureusement pour eux, très peu sont parvenus aux plages, mis à part sur Sword Beach où 32 des 34 DD ont réussis. - M4A2 BARV : Le BARV (Beach Armoured Recovery Vehicle) était un un Sherman A2 qui avait été rendu étanche et dont la tourelle était remplacée par une grande superstructure blindée et utilisé en Normandie. Le Sherman fut choisi comme base car son blindage semblait le plus simple à étanchéifier et la version M4A2 privilégiée car elle était motorisée par un moteur diesel qui supportait mieux les changements subits de température lors de la mise à l'eau. Capable d'être utilisé dans 2,7 mètres d'eau, le BARV a été prévu pour dégager les véhicules qui étaient en panne ou inondés pendant l'assaut et qui bloquaient l'accès aux plages. CONCLUSION : Les Sherman ont été utilisés encore jusque dans les années 1960. Souvent vu pendant la guerre de Corée, les Sherman se sont gravé une longue histoire. Ils ont constamment évolué pendant toute la guerre, subissant bon nombre d'améliorations. Malgré toutes ses améliorations, les M4, toutes versions confondues, ont été plus faibles que les chars allemands. Ils fallait que ces chars se battent en nombre, par ailleurs, statistiquement, il fallait 5 Sherman pour venir à bout d'un char Tigre. Simple à améliorer, produit en grand nombre, et bien armé malgré tout, le Sherman à su faire de l'ombre à son homologue allemand le Pzkpfw IV. Ce blindé restera un des chars les plus emblématiques de la seconde guerre mondiale, et était avant tout, un facteur de la victoire des alliés.
  3. Le Sherman Calliope dans les fichiers du jeu Source : Trending de coh2.org
×
×
  • Create New...